Nouveau Site !

Histoire du Parc

Avant d'être le Parc de Cassan, Cassan était avant tout un château ou plutôt des chateaux...

Quelques Chiffres

Promoteur:La COGEDIM
Construction:1970 à 1974
Superficie:68 hectares
Espaces verts:17 hectares
Routes:7Km
Nombre de Pavillons:497
Syndic:constitué de  bénévoles
Ecoles Publiques:Maternelle et primaire
Loisirs:Piscine, Tennis, Volley, espaces verts
  
  
Cliquez pour agrandir l'image

Le premier chateau  " Chateaupré " 1781 - 1785

Le domaine de « Châteaupré » appartenait au XVIe siècle à Guillaume de Rangon, qui détenait ce fief noble de la famille Scalle. Sa veuve, sans enfant, Anne Dauvergne (famille originaire du Vexin) se remarie le 11 juillet 1567 avec Philippe de Cassant, un gentilhomme piémontais venu avec la suite de Filippa Duci, maîtresse piémontaise du futur roi de France Henri II. Cette dernière donnera le jour à Diane de France, qui épousera plus tard, en secondes noces, François de Montmorency, seigneur de L'Isle-Adam.

Philippe de Cassant, qui a obtenu du roi Henri III sa naturalisation, donnera le nom de Cassan à son domaine, bien que l'on continue à trouver pendant encore de nombreuses années le nom de Châteaupré. La propriété comprend un château situé sur une île, des étangs, des prairies et des zones marécageuses.

L'un de ses descendants, François III de Cassan épouse en 1708 Reine Bergeret, une fille du financier Pierre Alexandre Bergeret (1650-1716), riche financier qui possède de nombreuses propriétés à L'Isle-Adam. En 1778 Pierre Jacques Bergeret achète à son cousin Nicolas de Cassan, le domaine de Châteaupré. Il fait aménager le château avec l'aide du peintre Fragonard, il y crée un jardin à l'anglaise et fait édifier le Pavillon Chinois entre 1781 et 1785.

Cliquez pour agrandir l'image

Le second chateau 1866

Après avoir connu plusieurs propriétaires, dont Hippolyte Charles, amant de Joséphine de Beauharnais (épouse de Bonaparte), le domaine de Cassan passe, en 1866, entre les mains de Monsieur Bonnin, entrepreneur en plomberie qui fait fortune dans l'installation de l'éclairage au gaz des rues de Paris, sous le Baron Haussmann (1809-1891). Il fait édifier en 1887 un nouveau château, de style néo-gothique, sur les hauteurs du Parc. Il fait également construire une grande citerne, par Joseph Monier, l'inventeur du ciment armé.
Cliquez pour agrandir l'image

Le dernier chateau  style Trianon

Le domaine sera vendu une nouvelle fois en 1903 à Jacques Béjot, agent de change à Paris. Celui-ci, après avoir fait démolir le château précédent, en fait construire un nouveau à partir de 1905 sur le même emplacement, dans le style du Trianon. L'ancien château Bergeret sera détruit en 1908.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, les bombardements alliés de juillet et août 1944, qui avaient pour but de détruire un camp de munitions allemand (contenant entre autres des éléments de fusées V1), situé dans la forêt de Cassan, endommagèrent le château et détruisirent une partie du quartier de Nogent.
Pendant 20 ans le domaine restera à l'abandon et deviendra un terrain de jeux pour les enfants de L'Isle-Adam.
Cliquez pour agrandir l'image

La naissance du Parc De Cassan avec la Cogedim

Situé en bordure de la forêt domaniale de L'Isle-Adam, d'une superficie de 68 hectares,  le Parc de Cassan offre à ses habitants un cadre unique en région parisienne. Il compte aujourd'hui près de 500 pavillons, 2 étangs et une dizaine d'hectares d'espaces verts. Le projet d'extension et de construction d'un centre commercial et d'une station service a été rapidement abandonné. Par contre, une piscine et 2 courts de tennis ont été construits. On édifia également la maison du Parc qui abritent aujourd'hui le bureau de l'association syndicale, avec ses services techniques et le secrétariat. Cette maison est ouverte à tous les résidents.

Le parc offre également aux habitants du quartier 2 écoles publiques : maternelle et primaire. A proximité immédiate du parc tous les commerces sont accessibles ainsi qu'un supermarché et un distributeur de billets.

A 3 km du parc les habitants peuvent trouver un centre commercial régional et un échangeur autoroutier qui met le nord de la France et le tunnel sous la Manche à moins de 2 heures.

L'accès à Paris peut se faire au moyen de la gare de L'Isle-Adam-Parmain (2 km du parc) ou par un service de bus qui le matin et le soir amène les voyageurs à la gare de Montsoult où des trains semi directs rejoignent la gare du Nord à Paris.

La ville nouvelle de Cergy-Pontoise et l'aéroport de Roissy CDG se trouvent chacun à environ 30 mn en voiture.

La ville de L'Isle-Adam, qui compte 11.658 habitants (recensement de 2010), offre la plupart des services disponibles dans une ville moyenne. De nombreux parcs et jardins l'agrémentent. Elle est bordée par la rivière Oise, la forêt domaniale de L'Isle-Adam et le parc naturel du Vexin. Le tourisme fluvial est, en période estivale, un des attraits de la ville.


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : samedi 18 février 2017